Luis de la Carrasca - Gharnata

Gharnata

Sorti le 11 octobre 2019 - InOuïe Distribution
Production Association Andalouse Alhambra avec l’aide la région Sud Provence-Alpes-Côte d’Azur, de l’ADAMI et de la SCPP

Gharnata veut dire Granada en arabe. Pourquoi ce titre ? Car étant Grenadin, Luis de la Carrasca est conscient de l’héritage laissé par cette extraordinaire civilisation lors de son apogée.

Luis de la Carrasca dont la voix passe aisément d’un registre tout en puissance à un autre tout en retenue est entouré sur cet opus de 6 musiciens : des guitaristes José Luis Dominguez et Manuel Gomez, du contrebassiste Benjamin Ramos, du percussioniste François Taillefer, du pianiste Jérôme Boudin-Clauzel et d’Ana Pérez aux choeurs, palmas et zapateados.

Ses paroles font référence aux valeurs indispensables à l’humanité : le respect, la coexistence, la tolérance, la générosité, la volonté, la foi, la bonté et le plus important l’Amour, du prochain, de la vie, de la terre, de la nature…
Il a ressenti la nécessité d’aborder nos racines qui nous guident vers le futur sans oublier d’où nous venons et qui nous sommes.
Luis de la Carrasca rend aussi hommage aux génies universels que sont Federico García Lorca, Antonio Machado et le grand Bizet. Un patrimoine inoubliable pour l’humanité.

 

La presse en parle

« Des morceaux qui fleurent bon le flamenco "puro" et témoignent du talent de l'artiste qui en signe musique et textes. »
Le Dauphiné Libéré5 octobre 2019 - Gharnata
« Un album somptueux dont certains titres restent longtemps à l’oreille. »
5 PlanètesGharnata
« De la Carrasca adopte évidemment cette approche nuevo flamenco, en introduisant une instrumentation et des grooves non traditionnels. * * * »
Songlines MagazineNovembre 2019 - Gharnata
« Un album dans la grande geste andalouse, non pas flamboyant, mais profond, élégant. »
TéléramaGharnata

Gharnata en vidéo

Mis Raíces
Gharnata
Las Cosas de mi Graná
Gharnata
Luis de la Carrasca présente son nouvel album
Interview RFI
Cuadros de Amor
Gharnata
Gharnata
Nouvel album de Luis de la Carrasca